EntrepreneurSHIP Festival à ESCP Europe : les start-up de l’incubateur

  • Print Friendly and PDF

Toute la journée d’hier l’ESCP Europe fêtait l’entrepreneuriat sur son campus parisien. Des conférences et des événements ont ponctué cette nouvelle édition de l’ « EntrepreneurSHIP Festival », parmi lesquels une présentation des start-up de l’incubateur de l’école, la Blue Factory, dirigé par Maëva Tordo.

Pour cet événement qu’elle avait joliment dénommé « Blue Taste », Maëva demandait aux visiteurs de tester et de donner leur avis sur chaque initiative. Nous en avons sélectionné 5.

IMG_4408-2

« Blue Taste » à l’ESCP Europe.

LeKlaxon est une plateforme proposant l’achat ou la vente de véhicules d’occasion entre particuliers. Des experts vérifient les voitures, ce qui permet à la start-up de les garantir 3 mois. Celles-ci sont livrées à domicile. LeKlaxon prend entre 6 et 9% de commission. Seule condition : le véhicule doit avoir moins de 7 ans et moins de 100 000 km. LeKlaxon a ouvert son service en juillet.

Capture-d’écran-2015-10-23-à-16.50.05

Firebnb est une sorte de Last Minute adapté au célèbre Airbnb. Il s’agit de vendre à prix cassé (jusqu’à -50%) les locations entre particuliers de la célèbre plateforme. En pratique, le loueur réserve comme d’habitude sur Airbnb, puis se fait rembourser par son hôte et via Firebnb une partie de la somme. La start-up se rémunère en prenant 10 à 20% de commission sur la réduction. Cette nouvelle plateforme parviendra t-elle à faire mieux qu’Airbnb en matière de yield management ? Elle a, en tout cas, le mérite de concentrer en un point unique l’ensemble des bonnes affaires de dernière minute.

Capture-d’écran-2015-10-23-à-16.46.57

Cariboo met en relation des particuliers avec des locaux souhaitant faire visiter leur ville. La plateforme parie sur la passion plus que sur l’appât du gain. Il vous en coutera ainsi entre 8 et 20€ de l’heure. Cariboo est présent dans une vingtaine de ville à travers le monde, soit une trentaine de pays, et rassemble déjà 125 guides dont 70 rien qu’à Paris. La start-up se rémunère en prenant de 15 à 20% de commission. Le service est lancé depuis juin.

Uni-CE propose l’équivalent des comités d’entreprise aux PME de moins de 50 salariés. Pour 10 euros par an et par personne, vous retrouverez les offres de la FNAC, Wonderbox, Carrefour, Costa Croisières… La start-up se finance également en prenant une commission sur chaque achat réalisé via sa plateforme. Lancé en février, le service rassemble déjà 500 sociétés soit environ 4000 salariés.

Enfin Clother est un service de mode masculine destiné aux hommes souhaitant « acheter les produits préférés par les femmes ». Derrière un ton potache et décalé se cache une plateforme d’affiliation (Clother ne vend pas directement les articles) avec une navigation façon Tinder (l’utilisateur marque ce qu’il aime ou non) et un panier d’hésitation que l’on enverra à l’ami(e) de son choix. 3 stylistes présélectionnent les produits.Capture-d’écran-2015-10-23-à-16.08.56

  • Print Friendly and PDF

Passionné d'innovation, ex Natixis, Groupe La Poste et Lab vente-privee.com. Le Phare Digital est un blog personnel, mes opinions n'engagent bien évidemment que moi.

Suivre @fgueno sur Twitter.

Aucun commentaire publié.
Laisser un commentaire