Pricing Assistant : une autre solution de veille tarifaire

  • Print Friendly and PDF

Il y a deux mois je vous présentais Spy-commerce, intéressons-nous aujourd’hui à un nouveau venu dans les outils de veille tarifaire : Pricing Assistant. Cette startup fait partie du Camping, l’accélérateur niché au cœur du Palais Brongniart. Pricing Assistant a lancé son offre il y a tout juste un mois, une bonne occasion pour vous la faire découvrir.

L’équipe de Pricing Assistant : Sylvain Zimmer et Martin de Charette.


Le pitch

Pricing Assistant est une solution d’optimisation des prix pour les e-commerçants. Ses fondateurs, Martin de Charette et Sylvain Zimmer, sont partis d’un constat simple : la veille tarifaire est souvent subie par les e-marchands. Ceux-ci perdent énormément de temps à fixer leurs prix, souvent de manière empirique, en se basant sur les comparateurs grands publics ou en consultant les sites concurrents. Pricing Assistant souhaite libérer les e-commerçants de la veille tarifaire afin qu’ils puissent se consacrer pleinement à leur positionnement prix et à leur stratégie.

Pricing Assistant automatise complètement la veille concurrentielle : l’outil récupère l’ensemble du catalogue produit du commerçant et va chercher ces références chez les concurrents. Les correspondances se font automatiquement. Lorsque le système détecte une trop grosse différence de prix ou tout autre indice laissant à penser que la comparaison de produit n’est pas pertinente, l’équipe de Pricing Assistant procède à une vérification manuelle, mais celle-ci ne concerne que 2 à 3 % des fiches-produits d’après Martin.

La recherche est exhaustive, l’e-commerçant n’a pas à définir lui-même son périmètre concurrentiel. Pour cela Pricing Assistant s’appuie non pas sur les flux d’affiliation mais sur des recherches web couplées à de l’analyse sémantique.

Un dernier mot : la comparaison porte uniquement sur les prix, il n’y a pas encore d’agrégation avec les frais de port.

La distribution des prix par rapport à la concurrence.

La distribution des prix par rapport à la concurrence.

 

En pratique

Voici une interface tout en « flat design » qui laisse la part belle à la lisibilité ! La page d’accueil se présente sous la forme d’un dashboard présentant les 10 principaux produits en termes de marge, ainsi que les nouveaux compétiteurs. Pricing Assistant est capable d’identifier les « bons concurrents » (ceux qui représentent une réelle menace) en fonction de leur popularité, c’est à dire de leur référencement dans Google.

Popularité des concurrents.

Popularité des concurrents.

Pricing Assistant liste l’ensemble du catalogue produits, en présentant pour chaque article la fourchette de prix pratiqués sur le marché, la position du commerçant dans cette fourchette, ainsi que le nombre de compétiteurs.

Positionnement prix.

Positionnement prix.

Pricing Assistant fournit des recommandations et des alertes : baisse de prix chez un concurrent populaire, possibilité d’optimiser ses tarifs à la hausse… En rouge apparaissent les produits moins chers chez la concurrence, en vert ceux qui sont bien positionnés. A tout moment il reste possible d’accéder directement aux fiches-produits correspondantes. Le commerçant est libre ou non de suivre ces conseils. La startup compte bientôt proposer une option d’ajustement automatique des prix.

Des alertes en cas de changement de prix.

Des alertes en cas de changement de prix.

Qu’y a-t-il dans les cartons de Pricing Assistant ? Sans doute l’arrivée prochaine de règles du type « je veux être 5% moins cher sur un produit x ». Si ce raisonnement par produit est indispensable, la startup réfléchit également à des analyses plus macros, par catégories de produits.

 

Mise en place

Pricing Assistant prend la forme d’un module disponible pour Magento, Prestashop et Shopify. Vous n’avez donc rien à faire, si ce n’est laisser travailler les algorithmes ! Comptez ainsi 15 jours pour que la solution soit pleinement opérationnelle, le temps pour Pricing Assistant de recueillir suffisamment d’informations. Un délai de mise en service que la startup espère réduire dans un futur proche.

 

Combien ça coûte ?

Le prix dépendra du nombre de références à surveiller, de la fréquence des mises à jour (hebdo, quotidienne ou bi-journalière) et des fonctionnalités. Je vous renvoie à cette calculatrice pour plus de renseignements. A titre indicatif l’offre de base, pour 5000 références analysées, est à 137€ par mois.

 

Pour conclure

Pricing Assistant mise sur une automatisation systématique des processus de veille et sur une exhaustivité des sources. Il s’agit, selon Martin de Charrette, de points différenciant par rapport à des concurrents qui soit sont difficilement abordables, soit pêchent par une analyse parcellaire du marché.

Ce type de solution a un énorme avantage pour les e-marchands : elle leur permet d’ajuster la « longue traine » de leurs produits, ceux que l’on néglige dans les démarches de veille empiriques. D’après Martin, seul un outil automatisé permet d’aller aussi loin.

Pricing Assistant c’est aussi une équipe qui a fait ses preuves, en témoigne la présence de Sylvain Zimmer, ex fondateur et CTO de Jamendo et Joshfire.

Et vous, qu’utilisez-vous pour optimiser vos prix ?

  • Print Friendly and PDF

Passionné d'innovation, ex Natixis, Groupe La Poste et Lab vente-privee.com. Le Phare Digital est un blog personnel, mes opinions n'engagent bien évidemment que moi.

Suivre @fgueno sur Twitter.

2 commentaire(s)
Laisser un commentaire