Tendances 2013 #3 – Commerces de proximité : la généralisation du « click and collect »

  • Print Friendly and PDF

En ce début 2013 nous nous efforçons de dégager les grandes tendances parmi les différentes startups analysées durant l’année écoulée. Après nous être penchés sur le mobile, bras armé du commerce connecté, ainsi que sur la démocratisation des solutions d’optimisation, ce troisième épisode témoigne de la convergence croissante entre les magasins physiques et leurs pendants virtuels.

 

Commerces de proximité : la généralisation du « click and collect »

 

Et si vous vérifiez la disponibilité d’un produit avant d’aller l’acheter en magasin ? Et si vous pouviez aller jusqu’à le réserver en ligne ? Le principe n’est pas nouveau, certaines grandes chaînes de magasins le proposaient déjà depuis quelques temps. Mais 2012 a vu fleurir des startups démocratisant ce service. La mise en place du « click and collect » chez des enseignes telles que Bricorama, The Kooples, Nature et Découvertes, Feu Vert et bientôt Lacoste confirme que le « ROPO » (Research Online, Purchase Offline) constitue l’un des relais de croissance du digital.

proximis nature et decouverte

Toutes les enseignes citées précédemment sont des clients de Proximis. Cette startup française fait figure de précurseur en la matière. Proximis a la capacité de venir se brancher sur des systèmes d’information existants. Souvent anciens, ces ERP étaient plus destinés à un suivi journalier des stocks qu’à la réservation de produits en temps réel… Proximis prend en compte ces limitations et permet ainsi à des acteurs qui ont déjà lourdement investi dans un ERP de ne pas en changer. Les réservations doivent généralement être confirmées par le point de vente. Le système est suffisamment intelligent pour éteindre à la vente certaines catégories de produit en nombre trop limité pour garantir leur disponibilité. Proximis intéressera aussi bien des marques mid-market, ayant besoin d’une solution prête à l’emploi, que de gros acteurs historiques, souhaitant une solution sur mesure pour connecter leurs systèmes d’information.

D’autres jeunes pousses se sont lancées dans l’aventure, c’est le cas notamment de SoCloz et WeAreTheShops.

La première propose de consulter en ligne le catalogue d’enseignes physiques telles que Berenice, The Kooples , Yves Rocher, les Galeries Lafayette, Etam, Conforama, le BHV, Darty ou encore Boulanger. Les recherches s’effectuent par produit ou par point de vente, l’état des stocks est précisé lorsque celui-ci est connu par l’enseigne. SoCloz devrait bientôt proposer la réservation, sans toucher à l’ERP. Affichant l’ensemble des informations utiles sur une boutique (horaires, téléphone, localisation, promotions), SoCloz est défini par ses fondateurs comme un outil de pré-shopping permettant de repérer ses envies autour de soi.

WeAreTheShops a choisi de se concentrer uniquement sur les magasins de prêt à porter, moyen et haut de gamme, et propose la réservation en ligne. Antik Batik, Curling, Virginie Castaway, Valentine Gauthier, Lynn Adler ou encore Ekjo font partie de leurs références.

Photo en page d’accueil : capture d’écran du site SoCloz, Données cartographiques ©2012 Google.

Màj le 4/2/13 : précisions sur la cible de Proximis.

Article initialement publié sur lab.vente-privee.com .

  • Print Friendly and PDF

Passionné d'innovation, ex Natixis, Groupe La Poste et Lab vente-privee.com. Le Phare Digital est un blog personnel, mes opinions n'engagent bien évidemment que moi.

Suivre @fgueno sur Twitter.