Retour sur le Smart Transportation Techmeeting

  • Print Friendly and PDF

Paris Région Entreprises organisait le 3 mars son premier « Smart Transportation Techmeeting ». Une sélection de start-up parisiennes, californiennes et israéliennes présentaient leur produit ou leur service lié au transport intelligent, devant un parterre de grands groupes : Aéroports de Paris, GDF Suez, Orange, la RATP, la SNCF, Systra, Vinci et La Poste. Pourquoi étions nous présents à un événement sur le transport ? Tout simplement parce que La Poste est l’une des entreprises disposant du plus grand nombre de véhicules à moteur en Europe et de la plus importante flotte de véhicules électriques au monde.  Je vous propose une sélection très personnelle des start-up les plus intéressantes, indépendamment de leur intérêt pour La Poste.

Commençons par HopOn. Cette start-up israélienne se propose de dématérialiser votre titre de transport en commun. Plus besoin d’acheter des tickets ou de recharger une carte sans contact, l’achat des titres s’effectue via une application mobile. La validation du titre de transport se fait, qui plus est, en simultané : inutile de patienter en file devant le validateur. Celui-ci est remplacé par une borne qui dialogue avec le mobile de l’usager par ultrasons ou Bluetooth Low Energy. Le coût de cette borne serait de 50$ contre 200$ pour un validateur classique.

Drust fait partie de ces start-up qui tentent de rendre le monde automobile plus intelligent en exploitant le « port OBD » des véhicules. Il s’agit d’une prise, située sous le volant de toute voiture moderne, habituellement utilisée par les garagistes pour effectuer des diagnostiques techniques. Inutile de la chercher sur votre 2CV ! Cette prise permet notamment de récupérer les données de vitesse et de consommation, une aubaine pour de nombreuses start-up. Certaines ciblent les conducteurs en mal de coaching, d’autres les compagnies d’assurance souhaitant adapter leur contrat au style de conduite de l’assuré. Drust fait partie de la première catégorie et promet, avec ses conseils de conduite, de réaliser des économies de carburant. Cerise sur le gâteau l’application détecte les pannes et prévient les secours en cas d’accident.

Mobypark et Zenpark sont des plateformes permettant de rechercher et de réserver sur son mobile des places de parking privées. Les hôtels, les entreprises ou les particuliers peuvent ainsi rentabiliser des emplacements qui ne sont pas occupés en permanence. Sur ce créneau on citera également OnePark ou Parkadom.

Enfin les solutions de covoiturage courte distance étaient bien évidemment représentées, citons notamment Sharette et SmartAutostopCab-Split se distingue avec sa plateforme de co-voiturage en taxi, ce qu’on appellerait en logistique de la « massification » c’est à dire de l’optimisation de charge, appliquée ici non pas au fret mais au transport d’individus. Cab-Split s’occupe automatiquement du partage des courses.

  • Print Friendly and PDF

Passionné d'innovation, ex Natixis, Groupe La Poste et Lab vente-privee.com. Le Phare Digital est un blog personnel, mes opinions n'engagent bien évidemment que moi.

Suivre @fgueno sur Twitter.

Aucun commentaire publié.
Laisser un commentaire