Une sélection de startups de Futur en Seine

  • Print Friendly and PDF

Pour sa 5ème édition, le festival du numérique « Futur en Seine » a rassemblé, pendant 4 jours, une centaine de startups au CNAM et à la Gaîté Lyrique. Voici une sélection, très personnelle, de 3 innovations en marketing digital aperçues dans les allées.

photo

Commençons par Datanoos, une startup qui illustre parfaitement la tendance du « VRM ». Le « Vendor Relationship Management » est la réciproque du CRM côté vendeur : il s’agit de fournir au consommateur les outils lui permettant de trouver, dans les offres des marques et des distributeurs,  les biens et les services qu’il désire. Vous trouvez ça conceptuel ? Pour y voir plus clair regardons tout de suite  les deux applications VRM annoncées par Datanoos.

La première application, « Mes Achats », traduit la photo d’un ticket de caisse en données. L’intérêt ? Le mobinaute va ainsi connaître ses habitudes de consommation dans chaque boutique qu’il fréquente. Mais surtout il va pouvoir recevoir des publicités personnalisées, sur lesquelles il touchera 50% de la commission perçue par Datanoos. Les annonceurs, eux, n’ont pas d’accès direct aux prospects : la plateforme Datanoos joue le rôle d’intermédiaire de confiance. A tout moment le consommateur peut récupérer et effacer ses données personnelles.  Bref, si « Mes Achats » remplit toutes ses promesses, tout le monde devrait être content, on attend cependant de voir ce que donne l’application en pratique. Celle-ci me rappelle beaucoup dans son principe Skerou que je vous présentais il y a déjà deux ans.

Un  consommateur n’est pas toujours sollicité par la pub pour de réels besoins… Voilà pourquoi la seconde application de Datanoos, « Mes Envies », propose un système de publicité inversée : le consommateur poste ses envies, des particuliers comme des professionnels lui proposent des produits correspondants. Datanoos prend une commission sur les offres pros dont 50% est, ici encore, reversée au consommateur. Reste à savoir quel modèle d’affiliation est retenu par la startup (CPM, CPC, CPL ou CPO ?).

datanoos

On change d’entreprise avec Rocket Fid. Cette plateforme permet d’améliorer et de suivre « l’engagement » des internautes sur un site internet.  Un système de « bons points » et de badges, similaires à ceux utilisés autrefois sur les forums, récompense en effet le visiteur en fonction des actions qu’il effectue sur le site : visite d’une page, clic sur un bouton, entraide des internautes, commentaire posté… Cette « gamification » (c’est le mot à la mode) prend la forme d’un widget placé sur le côté des pages :

rocket fid widget

Le widget Rocket Fid…

Rocket fid

… et la “pop-in” Rocket Fid.

La chaine Equidia a mis en place Rocket Fid sur son site, Bouygues Telecom fait de même sur son forum d’entraide. L’installation est très rapide puisque elle prend la forme d’un simple javascript  à coller dans le header du site.

Terminons avec la startup Agelios qui a présenté « Cornerly », une application de réalité augmentée pour iPad, similaire au lillois e-fijy ou au parisien Augment (une excellente startup également présente sur le salon). Il s’agit d’enrichir une vue réelle, capturée par la caméra de l’iPad, par des images virtuelles de produits :

cornerly

L’exemple montré à Futur en Seine se destine aux concessions automobiles : l’utilisateur de l’iPad peut se déplacer dans un habitacle de voiture en tenant sa tablette à bout de bras et en tournant sur lui-même. Un configurateur permet de changer la couleur des fauteuils et des plastiques du véhicule… C’est simple mais terriblement efficace.
L’une des limites de la réalité augmentée  réside dans l’utilisation d’un « marqueur », sorte d’étalon permettant à l’application d’évaluer la taille relative de l’objet virtualisé. D’après Agelios l’usage de boitiers radio (s’agit-il de Bluetooth ?) permettrait de s’en passer…

Voilà pour cette sélection très personnelle et limitée au marketing digital. Les startups présentes à Futur en Seine couvraient bien d’autres domaines : les villes intelligentes, la santé, les objets connectés… J’ai notamment beaucoup aimé iSketchnote et son produit Slate, une sorte de couverture pour tablette permettant de transformer n’importe quel outil d’écriture, dénué d’électronique, en véritable stylo numérique. Pour retrouver la liste globale des projets je vous invite à consulter le livret édité pour l’occasion.

The iskn Slate from iskn on Vimeo.

  • Print Friendly and PDF

Passionné d'innovation, ex Natixis, Groupe La Poste et Lab vente-privee.com. Le Phare Digital est un blog personnel, mes opinions n'engagent bien évidemment que moi.

Suivre @fgueno sur Twitter.

Aucun commentaire publié.
Laisser un commentaire