Google lance une place de marché de services vidéos en direct

  • Print Friendly and PDF

Réparer efficacement une chasse d’eau, apprendre la guitare électrique, savoir se maquiller comme Amy Winehouse ou se raser comme un hipster.  Autant de services personnalisés ou de cours particuliers qui s’accommodent plutôt bien d’une conversation vidéo et pour lesquels Google vient de dévoiler une place de marché dénommée Helpouts.

Helpouts s’appuie sur un savant mélange du système de discussion vidéo Google Hangout, de l’ID Google+ et du portefeuille électronique Google Wallet. Il permet ainsi de s’offrir les conseils personnalisés d’un spécialiste, en direct. C’est là la grande différence par rapport aux tutoriels (contenu enregistré) et autres conférences en ligne (discussion de groupe) qui peuplent déjà le web.

La tarification est à la discrétion de chaque prestataire. Ainsi pour un cours particulier de biochimie il vous en coûtera 22,83$ + 0.95$ par minute. En revanche Sephora vous apprendra gratuitement les rudiments du mascara. Helpout compte déjà une centaine de marques sur sa plateforme. Le service est accessible depuis un ordinateur ou un simple téléphone, après une prise de rendez-vous. Les prestataires de service sont prévenus par SMS afin de ne pas avoir à rester 24h sur 24 devant leur PC. Un système de notation permet de distinguer les meilleurs contributeurs.

Capture 1

Helpouts s’inscrit dans un mouvement beaucoup plus large qui voit se développer des places de marché de services. eBay lançait il y a un an Secretguru, sorte de conciergerie en ligne permettant d’acheter les talents d’un cuisinier, d’un artiste ou encore d’un designer. De même Zaarly propose de trouver les prestataires de service proches de chez vous. Taskrabbit fonctionne lui à l’envers : vous définissez le service dont vous avez besoin et un prix, une communauté de prestataires vous répond ensuite. Helpouts se différencie avant tout de ces places de marché par le format de réalisation des services, exclusivement en vidéo ou par téléphone.

Avec Helpouts Google se lance à la fois dans l’e-commerce de services en temps réel et dans la consommation collaborative. En effet, à côté de l’échange de services payants sur lesquels Google prélève 20% de commission, Helpouts propose aussi un service gratuit d’échange de savoir entre particuliers.

  • Print Friendly and PDF

Passionné d'innovation, ex Natixis, Groupe La Poste et Lab vente-privee.com. Le Phare Digital est un blog personnel, mes opinions n'engagent bien évidemment que moi.

Suivre @fgueno sur Twitter.

Aucun commentaire publié.
Laisser un commentaire