Tendances 2013 #5 – La réalité augmentée ou le mirage utile

  • Print Friendly and PDF

En ce début 2013 nous nous efforçons de dégager les grandes tendances parmi les différentes startups analysées durant l’année écoulée. Nous nous sommes déjà penchés sur le mobile, bras armé du commerce connecté, sur la démocratisation des solutions d’optimisation, sur la généralisation du « click and collect » et sur les innovations en matière d’aide au choix. Ce cinquième épisode vous présente quelques solutions de réalité augmentée.

 

La réalité augmentée ou le mirage utile

 

Vous est-il arrivé, avant d’acheter un téléviseur, de vous demander ce qu’il donnerait dans votre salon ? Aimeriez-vous tester plusieurs posters sur le mur de votre chambre avant même de les avoir achetés ? Vous rêvez d’une piscine dans votre jardin, mais que donnera-t-elle une fois construite ? Dans le domaine de la vision, la réalité augmentée consiste à compléter une vue réelle avec des images virtuelles. Elle permet de lever l’une des principales barrières au commerce en ligne : l’impossibilité d’avoir une expérience « physique » du produit.

Augment.

La startup Augment s’appuie ainsi sur votre smartphone ou votre tablette pour vous permettre de visualiser un objet 3D dans l’espace qui vous entoure, l’écran servant de « lunettes » pour voir le monde de manière enrichie. Vous pouvez tourner autour de l’objet en temps réel, vous en approcher, vous en éloigner et parfois même rentrer à l’intérieur… Pour pouvoir visualiser un objet il faudra disposer un marqueur à l’endroit où vous voudrez le voir apparaitre. Il s’agit d’un simple motif à imprimer sur une feuille A4 ou une carte de visite.

Augment.

Les lillois d’E-Fijy ont quant à eux développé « AppiSwap », une solution que l’on pourrait qualifier de « miroir magique ». Destiné au magasin, il s’agit d’un écran couplé à une caméra et à un détecteur de mouvement. Dès lors il devient possible d’essayer un costume qui suit les déplacements de son corps ou même de converser avec un père Noël virtuel !

Le détecteur de mouvement utilisé par E-Fijy n’est autre que la caméra « Kinect » utilisée par Microsoft pour sa console de jeu Xbox 360. On retrouve ce périphérique abordable chez nombre de startups faisant du « motion capture ».

Ainsi les centraliens de Centive Solutions proposent carrément de s’immerger dans un univers virtuel pour y découvrir un objet en 3D. Il suffit d’enfiler le dernier casque de vision stéréoscopique de Sony et de se déplacer devant une caméra Kinect (cf photo ci-dessous). Vous vous retrouvez alors sur une route de campagne à vous déplacer autour d’une BMW !

Centive Solutions.

 

Centive Solutions.

Enfin pour ceux d’entre vous qui souhaitent découvrir ce que cachent les labos d’un géant du logiciel, Microsoft nous a présenté cette année l’Holoflector, un autre « miroir magique », et le Beamatron qui consiste à projeter et à animer un objet dans une pièce, tout en prenant en compte sa topographie.

 

Article initialement publié sur lab.vente-privee.com .

  • Print Friendly and PDF

Passionné d'innovation, ex Natixis, Groupe La Poste et Lab vente-privee.com. Le Phare Digital est un blog personnel, mes opinions n'engagent bien évidemment que moi.

Suivre @fgueno sur Twitter.