Sketchfab : la 3D temps réel démocratisée

  • Print Friendly and PDF

Cela fait quelque temps que nous n’avions pas parlé de visualisation de produits, élément ô combien important pour une marque ou un distributeur. Il faut dire qu’il est difficile de se distinguer face aux poids lourds du secteur, tel Adobe Scene 7 avec ses « 360° » et autres « configurateurs ». Pourtant il reste encore de la place pour l’innovation. La startup Sketchfab, accompagnée par le Camping du Palais Brongniart, en est la parfaite illustration.

 

Le pitch : de la 3D temps réel

Aujourd’hui la plus part des fiches produits sont illustrées de photos, éventuellement d’une visionneuse à 360 degrés, mais cette dernière se contente d’un seul angle de vue sur l’objet. A titre d’exemple, voici une visionneuse 360° sur le site de Sorel. Notez que chaque image  est en fait pré-calculée, l’internaute ne peut pas se déplacer librement au dessus ou en dessous de l’objet.

Cliquez pour tester la visionneuse sur le site de Sorel.

Pourtant les produits de notre vie quotidienne, de la table à la voiture, sont de plus en plus souvent modélisés en 3D avant même d’être fabriqués. Et si l’internaute pouvait utiliser directement ce modèle 3D pour observer un produit sous toutes ses coutures ? C’est la promesse de Sketchfab :

Sktechfab permet de publier des modèles 3D, calculés et affichés en temps réel dans votre navigateur. Cerise sur le gâteau, cette solution ne nécessite aucun plug-in contrairement à la plus part des visionneuses 3D du marché. Le plug-in, contraignant à installer, source potentielle d’abandon de panier, explique en partie que la véritable 3D ait échoué à s’imposer jusqu’à présent.

 

De l’art de se passer de plug-in

Jusqu’à une époque récente la plus part des contenus « riches » du web s’appuyait sur Flash. Puis vinrent l’iPhone, l’iPad et à leur suite toute une série d’appareils mobiles ayant délaissé une plateforme qualifiée alors de « dépassée » par Steve Jobs. Nous vivons, depuis, une période transitoire, qui voit progressivement les fonctionnalités de Flash prises en charge nativement par les navigateurs. C’est ainsi que Sktechfab s’appuie sur HTML 5 et WebGL, spécifications prises en compte par les dernières versions de Chrome, Safari, Firefox… mais pas encore par Internet Explorer. Pour ce dernier Sktechfab proposera à la fin du mois une version légèrement dégradée de sa visionneuse 3D, de la 2D pré-calculée semblable au 360° de Sorel que nous vous présentions ci-dessus.

Et sur les appareils mobiles ? Sketchfab fonctionne sur Android mais pas encore sur iOS car WebGL n’est pas activé par défaut, sauf pour les pubs. Il n’y a plus qu’à attendre qu’Apple se décide à débloquer la fonctionnalité…

 

Pour qui ?

Alban Denoyel, co-fondateur de Sketchfab, distingue plusieurs usages pour sa solution.

La startup se destine ainsi aux professionnels de la 3D (designers, architectes…) qui ont besoin de partager leurs modèles avec leurs clients ou leurs collaborateurs. D’après Alban, ces modèles s’échangent aujourd’hui sous forme de captures d’écran, faute de visionneuse abordable.

Sketchfab a également pour objectif de devenir une plateforme de partage pour les professionnels de la 3D. Ceux-ci pourront indiquer les réalisations de la communauté qu’ils apprécient le plus.

Sketchfab compte décliner ce concept pour le grand public avec un « musée virtuel », que j’associerais d’avantage à un cabinet de curiosité puisque on y trouve déjà l’iPhone 5 !

Enfin la startup compte généraliser l’usage de la 3D sur les sites marchands comme sur les sites de marque.

 

Business modèle

C’est du freemium, vous payerez donc pour afficher d’avantage d’objets, avoir un espace de stockage plus grand, un espace de travail privé, ou encore une visionneuse en marque blanche. Une grille tarifaire destinée aux artistes et aux freelances est disponible ici , une version plus adaptée aux e-commerçants et à leur grand nombre de références devrait voir le jour prochainement.

 

Et si je n’ai pas de modèle 3D ?

Sketchfab est capable de faire modéliser des objets en 3D. Le prix dépend de sa complexité géométrique. Pour vous donner un ordre de grandeur, comptez autour de 50 euros pour un produit relativement simple comme l’iPhone, dans les 200/300 euros pour une forme plus complexe.

 

Et l’intégration ?

Sktechfab supporte de nombreux formats de fichiers 3D. Pour insérer une visionneuse dans une page web, le copier-coller d’un simple code iframe suffit. Si vous avez déjà inséré une vidéo YouTube, c’est pareil.

 

Pour conclure

Sketchfab permet de tirer pleinement parti de ses modélisations 3D. Cette solution me semble d’autant plus pertinente pour les sociétés qui sont amenées de toute façon à dessiner ainsi leurs modèles avant fabrication. Les 360°, en image 2D pré-calculées, vous offriront un bon rendu, peut être à moindre frais si vous n’avez pas de modèles 3D, mais ils vous rendront tributaire d’un seul angle de vue.

Sketchfab se distingue avec une visionneuse sans plug-ins qui, espérons le, sera bientôt pleinement prise en charge par Internet Explorer.

Sketchfab a la volonté de devenir la plateforme de référence pour la visualisation 3D, au même titre que YouTube pour la vidéo, SlideShare pour les présentations, ou encore SoundCloud pour le son… La startup a déjà ses premiers clients payants et cherche des fonds, avis aux investisseurs !

Article initialement publié sur lab.vente-privee.com .

  • Print Friendly and PDF

Passionné d'innovation, ex Natixis, Groupe La Poste et Lab vente-privee.com. Le Phare Digital est un blog personnel, mes opinions n'engagent bien évidemment que moi.

Suivre @fgueno sur Twitter.