De l’Euro de foot au e-commerce : un peu de sémantique ne peut pas faire de mal avec Syllabs

  • Print Friendly and PDF

Analyse sémantique, extraction de données et autogénération de contenu : voici, résumé en moins de 140 caractères, l’offre de Syllabs, société spécialisée dans le traitement automatique de la langue. Ainsi décrit, cela semble assez abscons et pas forcément très sexy. Pourtant Syllabs pourrait faire gagner pas mal de temps et d’argent aux e-commerçants soucieux d’être à l’écoute de leurs clients.

 

Web mining et data mining

Afin de vous montrer que l’analyse sémantique n’est pas un concept abstrait de linguiste plongé dans son Robert, voici Stats n’ Tweets, un service proposé par TF1 et Eurosport pour l’Euro de foot. Stats n’ Tweets donne l’e-réputation des joueurs en utilisant la technologie d’extraction de données de Syllabs :

Syllabs est capable de trouver les mentions d’un joueur sur Twitter, puis d’analyser la tonalité du message afin de ressortir les qualificatifs positifs et négatifs le concernant.

Cette analyse du sens (text mining) du contenu extrait d’internet (web mining) revêt une grande importance en e-commerce. Que pensent de vous vos clients ? A une certaine échelle il devient difficile de dégager une vision d’ensemble de leurs retours d’expérience. Syllabs propose ses services d’analyse sémantique pour faire ressortir, par exemple, la tonalité d’un texte. Prenons ce témoignage client à propos d’un restaurateur (nous avons laissé les fautes d’orthographe) :

« Un petit restaurant chaleureux et agréable. Très bon choix pour les vins proposés pour chaque plat. Cuisine originale, très bien présentée. Le service est un peu lent mais les serveurs sont très sympatique. A essayer absolument pour passer un bon moment entre amis.. »

Voici l’analyse de Syllabs :

Comme quoi du foot au e-commerce il n’y a qu’un pas…

 

Autogénération de contenu

C’est sans doute la fonction la plus impressionnante : Syllabs est capable de générer le texte d’une fiche produit à partir de ses spécifications. Voici l’exemple d’une fiche technique :

Et voici les textes autogénérés par le robot :

VERSION 1 : « FANNY by MEGER 424. Vous êtes à court de chaussures ? La marque Fanny by Meger vous aidera à obtenir ce dont vous rêvez avec ses sandales talons “FANNY by MEGER 424” pour femme, de couleur orange. Ces chaussures sont en cuir, avec une semelle en gomme. Si vous aimez les talons, ces sandales à talons, hautes de 9 cm, seront parfaites pour vous. Vous pourrez choisir, parmi les teintes disponibles (orange, noir, beige, bleu, noisette et rouge), celle qui permettra de parfaire votre look. Ces superbes sandales à talons Fanny by Meger sont au prix de 108.70 Eur. Vous aurez de quoi compléter votre garde-robe d’été. Ne vous posez pas de questions et passez commande de suite sur cette page ! »

VERSION 2 : « FANNY by MEGER 424. Découvrez les sandales à talons Fanny by Meger orange pour femme. Ces sandales à talons sont en cuir, avec une semelle en gomme. Les amatrices de talons seront satisfaites, puisque ceux-ci mesurent 9 centimètres. Ce modèle existant en noisette, rouge, orange, bleu, noir et beige, vous n’aurez que l’embarras du choix. Le prix pour ces charmantes sandales à talons est de 108.70 Euros. Vous aurez tout ce qu’il vous faut pour compléter votre garde-robe d’été. Donc ne vous posez pas de questions et réservez votre paire sans tarder sur notre site ! »

Impressionnant n’est-ce pas ? Vous voulez voir cette technologie déployée à grande échelle ? La boutique de lingerie Dessous Chéri l’a mise en place sur son site. Le marchand a fourni les données suivantes : titre, marque, catégorie, couleur, taille et genre. Syllabs a fait le reste. Un exemple :

« Nous vous proposons de jolis maillots de bain une pièce de marque LacyLace. Fan de la couleur or, c’est parfait! Ce coloris existe dans cette gamme. Ce maillot de bain est fait à partir de microfibre. Les tailles disponibles sont S, M et L. Avec 64% de ristourne, le maillot de bain vous coûtera 8.99 €. Le prix avant application du rabais est de 24.90EUR. Cet article est un complément essentiel de toute garde-robe. ».

La technologie de Syllabs permet ainsi d’industrialiser la fabrication de fiches produit. Elle intéressera des commerçants ayant beaucoup de références et/ou de fréquentes mises à jour. Pour un de ses clients, Syllabs génère ainsi 50 000 textes par semaine !

L’autogénération permet également d’éviter la duplication de contenu en créant un texte original. Comme vous le savez le « duplicate content » est pénalisé par Google depuis la dernière version de son algorithme de recherche, le fameux « Panda ». L’autogénération permet ainsi de conserver un bon référencement….

Syllabs est également capable d’adapter à la volée le texte en fonction du client. L’entreprise cherche des e-commerçants prêts à tester cette fonctionnalité. Si vous êtes intéressé n’hésitez pas à nous contacter pour une mise en relation !

 

Combien ça coûte ?

Christophe Tricot, Responsable produit, a coutume de le dire : « le traitement automatique de la langue ne marche pas, sauf si il est spécialisé ». Il faut adapter l’algorithme pour chaque cas, chaque industrie. Syllabs permet ainsi de faire « des analyses spécifiques, très rapidement, à moindre coût ».

Difficile de présenter dans ces conditions une fiche tarifaire type, mais Christophe Tricot nous a donné quelques exemples qui ont le mérite de vous donner des ordres de grandeurs. Un analyseur des avis internet pour un opérateur télécom a ainsi coûté moins de 10 000 euros par mois. Autre exemple de contrat mis en place par Syllabs, 1400€ par mois pour analyser 100 000 documents par jour.

 

Conclusion

Syllabs a bien d’autres références clients, par exemple dans l’électroménager, mais les marchands n’acceptent pas facilement d’être cités. Est-il si difficile pour un commerçant d’assumer l’industrialisation de ses process ?

J’ai été étonné de la quasi absence d’articles consacrés à une belle stratup qui fêtera bientôt ses 6 ans. Pourtant l’analyse sémantique va devenir une étape incontournable pour la gestion de la relation client et l’e-réputation. La part du commerce de détail basculant en ligne devrait plus que doubler d’ici la fin de la décennie. Dans ces conditions le recours à de l’algorithmique me semble inévitable, à moins d’employer des centaines de petites mains chargées de lire les réclamations… Des acteurs comme Syllabs, Proxem ou encore Linkfluence ont beaucoup d’avenir !

Autre point important, l’autogénération de contenu pourrait permettre de casser la logique de cycle (je révise une fois tous les x mes fiches produits) pour proposer une révision continuelle, adaptée au profil de l’internaute.

Enfin des cas hybrides d’utilisation de ces technologies sont envisageables, comme l’enrichissement d’un catalogue produit à partir d’avis du web par autogénération. Syllabs est également prêt pour des usages novateurs comme l’autogénération de mail.

Pour d’autres exemples d’utilisation de Syllabs, n’hésitez pas à visiter leur showroom : http://showroom.syllabs.com

Article initialement publié sur lab.vente-privee.com .

  • Print Friendly and PDF

Passionné d'innovation, ex Natixis, Groupe La Poste et Lab vente-privee.com. Le Phare Digital est un blog personnel, mes opinions n'engagent bien évidemment que moi.

Suivre @fgueno sur Twitter.