Ecommere : des prix négociés pour les e-commerçants

  • Print Friendly and PDF

La startup qui nous intéresse aujourd’hui s’adresse directement aux e-commerçants en leur proposant des prix négociés sur l’ensemble des biens et services dont ils peuvent avoir besoin pour piloter leur e-boutique. Il faut dire que les deux lyonnais à l’origine d’Ecommere connaissent bien les maux des marchands pour s’être exercé sur Dandy Frog, un petit site spécialisé dans les parapluies originaux.

En pratique

Un mois après son lancement, que trouve-t-on sur Ecommere ? Quelques exemples en vrac : -20% sur la création de concours Facebook, -30% sur une solution d’e-mailing, -25% sur vos photos produits, -15% sur vos emballages, -10% sur vos fournitures de bureau …

Certaines des startups auxquelles nous avons consacré un article sont présentes, vous trouverez ainsi SpreadButton pour optimiser votre utilisation des réseaux sociaux ou encore iAdvize pour dialoguer avec vos clients.

Ecommere compte aujourd’hui environ 25 « partenaires ». L’offre devrait s’étoffer dans les semaines qui viennent avec de l’hébergement et une banque d’image. Les fondateurs d’Ecommere pensent commercialiser d’ici quelques mois des packages regroupant plusieurs de ces offres.

Combien ça coûte ?

Ecommere fonctionne par abonnement, ainsi un e-commerçant souhaitant bénéficier des bonnes affaires du site devra débourser 119€ par an. Seule l’offre de la semaine est librement accessible sans payer.

Ces bonnes affaires sont référencées gratuitement pour le moment. Certains des « partenaires » d’Ecommere ont signé un contrat d’exclusivité pour être seuls présents sur leur secteur d’activité. Il est possible pour eux d’être d’avantage mis en avant, moyennant finance bien entendu.

Du deal BtoC au deal BtoB

Ecommere s’inscrit dans une tendance plus large qui consiste à décliner le principe des sites de « deals » au BtoB. Il y a quelques semaines nous vous présentions ainsi ScalesUp qui propose, pour les TPE et PME, une plateforme d’achat groupé et une plateforme de deal à la façon de Groupon. Nous pourrions aussi citer Entrepreneur.fr et ses ventes privées. Ecommere se distingue de ces acteurs par une cible plus retreinte, celle des e-commerçants, et donc par des offres plus spécifiques. La startup lyonnaise ne visait d’ailleurs que les petits marchands à son lancement, avant de se rendre compte que des acteurs de taille plus conséquente étaient tout aussi intéressés par le concept.

Pour conclure

Un e-commerçant qui achète ses propres services en ligne ? La « mise en abime » semble prometteuse. A l’écoute des e-marchands, l’équipe d’Ecommere adapte l’offre à leurs besoins : le pack photo a ainsi été rajouté d’après une suggestion d’un client.

Un dernier mot sur la « base line » d’Ecommere, « Depuis 89 ». Il s’agit de la date de naissance de nos fondateurs ! Chacun a mis sa carrière entre parenthèse, l’un dans la gendarmerie, l’autre en web design, pour se lancer dans cette aventure. C’est courageux, souhaitons leur bonne chance!

Article initialement publié sur lab.vente-privee.com .

  • Print Friendly and PDF

Passionné d'innovation, ex Natixis, Groupe La Poste et Lab vente-privee.com. Le Phare Digital est un blog personnel, mes opinions n'engagent bien évidemment que moi.

Suivre @fgueno sur Twitter.