Le futur existe déjà dans les labos de Microsoft

  • Print Friendly and PDF

Chaque année les laboratoires de Microsoft présentent leurs projets de recherche à l’occasion du TechFest. Nous profitons de l’édition 2012, qui s’est tenue il y a 2 semaines, pour vous présenter les innovations que vous pourriez retrouver dans vos futures boutiques en ligne et hors ligne.

Clipets : la juxtaposition d’images fixes et dynamiques

Mieux que le GIF animé 😉  A mi-chemin entre une image fixe et une vidéo, les « clipets » permettent de capturer ce petit détail, cet « instant subjectif », souvent noyé dans les vidéos d’amateurs. Voici ce que cela donne avec le filet d’eau d’une fontaine ou encore des bougies d’anniversaire :

Ces petits clips semblent très faciles à réaliser. A partir d’une vidéo source, il suffit de délimiter la zone que l’on souhaite animer. Je laisse la parole à l’expert :

Imaginez ce que pourrait donner une robe flottant sur la photo fixe d’un mannequin. En animant le produit, Clipets recentre sur lui l’attention de l’internaute. On prend alors conscience de ce que cette technologie pourrait apporter à l’e-commerce, en permettant de mettre en valeur un objet sans que sa mise en scène risque de l’éclipser.

Vous pouvez télécharger le logiciel et sa documentation gratuitement à cette adresse.

Holoflector

Holoflector est une expérience de réalité augmentée sur un miroir. Elle affiche en surimpression de votre reflet d’autres images, tout en prenant en compte votre corps et ses déplacements :

A quand des essayages sur ce type de miroir ? La réalité augmentée est l’une des dimensions du « commerce connecté » de demain, que ce soit sur internet ou dans les magasins physiques. Et rien ne dit qu’elle sera très chère : techniquement Holoflector s’appuie sur un miroir, un écran plat et une caméra Kinect. Kinect ? Il y a de fortes chances pour que vos enfants ou vos petits cousins l’aient déjà sur leur console de jeu. Conçue pour la Xbox 360, cette caméra remplace la manette par les mouvements de votre corps. Nous avions consacré un article à e-Fijy qui utilisait la même caméra pour son « Magic Mirror », à l’essai dans un magasin Eveil & Jeux de Lille. Il s’agissait de proposer aux enfants d’essayer virtuellement des costumes.

Beamatron

Avec un nom pareil je suis prêt à parier que les chercheurs de Redmond sont à part égale des fans de Star Trek et de Tron. Beamatron est un autre projet de réalité augmentée. Il consiste à projeter et à animer un objet dans une pièce, tout en prenant en compte sa topographie. Il est ainsi possible de projeter une voiture téléguidée dans une chambre et de la faire se déplacer en fonction des obstacles situés dans la pièce. Non seulement la voiture s’arrêtera devant un mur, mais son image sera aussi adaptée à la surface sur laquelle elle est projetée :

Beamatron est constitué d’une caméra Kinect et d’un projecteur, le tout étant monté sur une tête pivotante identique à celles utilisées dans toutes les boites de nuit de la planète.

En l’état Beamatron fait surtout penser à un jeu vidéo. Pourtant la prise en compte de la topographie d’une pièce pour y projeter des objets pourrait intéresser l’ameublement et la décoration. Il ne reste plus qu’à transformer votre salon en night-club !

Des écrans interactifs

Microsoft expérimente également différentes méthodes d’affichage qui pourrait révolutionner l’informatique bien au-delà de la simple question du e-commerce.

Commençons par cet écran 3D transparent qui permet de manipuler des objets virtuels situés derrière lui. Ce système est capable de suivre les mouvements des mains de l’utilisateur ainsi que ceux de sa tête afin d’adapter l’effet de perspective :

Un autre prototype d’écran propose une immersion 3D très réaliste. Pour ce faire une caméra source se déplace en reproduisant les mouvements de tête des utilisateurs devant leur écran (cela permet de prendre en compte la parallaxe). Une image différente est renvoyée à chaque œil. Cette technologie est encore basée sur la caméra Kinect, décidément ce n’est pas qu’un jouet !

Pour finir, l’une des expériences du TechFest met le doigt sur une limite du réalisme des écrans tactiles : le temps de latence. Il s’agit de la durée nécessaire pour qu’un mouvement sur votre tablette ou votre smartphone soit reproduit à l’écran. Sur les écrans actuellement commercialisés, le temps de latence est généralement de 100 millisecondes, mais comme le montre cette vidéo c’est beaucoup trop. Les chercheurs de Microsoft ont donc conçu un prototype afin de déterminer le temps de latence idéal : celui-ci est de 1ms. Les constructeurs ont du pain sur la planche !

Pourquoi s’intéresser à ce qui pourrait apparaitre comme une querelle d’expert ? Parce que les tablettes sont déjà utilisées en réalité augmentée. Notre article sur E-fijy (encore eux !) montrait ainsi une application iPad permettant de placer virtuellement des objets dans son salon.

Ce ne sont que quelques-uns des projets présentés durant ces TechFest. Si la Big data, les moteurs de recherche et les interfaces homme-machine vous intéressent, je vous invite à faire un tour sur leur site.

Crédit photo image de couverture : le projet Holoflector, Microsoft, http://research.microsoft.com/en-us/um/redmond/events/techfest2012/images.aspx .

Article initialement publié sur lab.vente-privee.com .

  • Print Friendly and PDF

Passionné d'innovation, ex Natixis, Groupe La Poste et Lab vente-privee.com. Le Phare Digital est un blog personnel, mes opinions n'engagent bien évidemment que moi.

Suivre @fgueno sur Twitter.