La comparaison de produits intra et inter sites e-marchands avec GetVega

  • Print Friendly and PDF


Comment comparer une même catégorie de produits sur un ou plusieurs sites ? Prenons le cas d’un hôtel : il y a son prix, bien sûr, mais aussi le nombre d’étoiles, l’emplacement, la climatisation, la présence d’une piscine… Autant de critères de tri, autant de listes comparatives qui ne sont pas toujours proposées par les e-marchands ou les comparateurs… de prix. Aujourd’hui le Lab a choisi de se pencher sur une authentique bêta, encore privée. La démo est belle, fonctionnelle. Le produit a encore une belle marge de progression – bêta oblige – mais la promesse est là : proposer à l’internaute de réaliser lui-même des listes comparatives de produits selon différents critères. Voici GetVega en vidéo :

 

Merci à Mathieu Lemaire, co-fondateur et CEO de GetVega, de s’être prêté au jeu de nos nombreuses questions…

Sommaire :

Comment ça marche ?

La dimension sociale

Pour qui ? Réflexions sur le business modèle

Une bêta saluée, un lancement à la rentrée

Pour conclure

 

Comment ça marche ?

Pour sa version grand public GetVega est très simple à installer : l’internaute « glisse » dans ses favoris un bouton qui n’est autre qu’un java script. Par la suite, à chaque fois que notre e-acheteur voudra rajouter un élément à une liste comparative, il lui suffira de cliquer sur ce bouton pour ouvrir l’interface GetVega. Celle-ci se présente sous la forme d’une barre latérale dans laquelle il va glisser-déposer les éléments qui l’intéressent. Une vidéo vaut mieux qu’un long discours :

 

La dimension sociale

Parmi toutes les fonctions prévues dans la roadmap de développement, c’est sans doute la plus prometteuse. L’équipe GetVega travaille actuellement à la mise en place d’une surcouche Facebook qui vous permettra, par exemple, d’organiser un voyage entre amis sur le réseau social. Comme nous allons le voir cette future fonction est au cœur de leur projet BtoB de « panier social ».

 

Pour qui ? Réflexions sur le business modèle

Vous l’aurez compris, GetVega s’adresse au grand public mais aussi aux e-marchands soucieux d’intégrer un comparateur à leur site e-commerce. Si des outils existent déjà sous Prestashop, Magento et autres solutions e-commerce, GetVega pourrait se différencier à l’avenir par sa dimension sociale et sa flexibilité. L’équipe recherche déjà un ou deux e-marchands prêts à sauter le pas avec GetVega. L’amélioration des taux d’acquisition et de transformation ainsi que l’optimisation du SEO sont au programme des réjouissances :

Quel sera le business model de la firme ? L’équipe souhaite rendre le service gratuit pour les particuliers en se rémunérant sur de futures commissions d’affiliation. Pour les e-marchands souhaitant implémenter GetVega sur leur site, la technologie sera payante. Le BtoB doit permettre à GetVega de se faire connaitre auprès du grand public pour atteindre, ainsi, « la masse critique » d’utilisateurs nécessaire à la viabilité du modèle économique BtoC.

 

Une bêta saluée, un lancement à la rentrée

Nous avons découvert GetVega lors du TechCrunch France Recipes en mai dernier. La startup était ressortie gagnante d’un concours de pitch organisé pour l’occasion. Une belle récompense pour un projet commencé 1 an et demi auparavant. Avant son lancement grand public à la rentrée 2011, voici quelques remarques sur le potentiel d’amélioration du produit.

Tout d’abord les critères de comparaison sont fixes. Prenons le cas d’une comparaison de PC. Vous pouvez rentrer leur poids, la taille du disque dur… mais pas la durée de la garantie. Mathieu Lemaire, co-fondateur et CEO, nous a confirmé que l’ajout libre de critères faisait partie de leurs priorités de l’année à venir.

Lorsque l’internaute analyse une page en associant son contenu à des critères de comparaison, il réalise une « cartographie » qui sera réutilisée par le logiciel sur les autres pages du site. Cette belle idée de « mapping », encore perfectible, dépend bien sur beaucoup de la propreté du code de l’e-marchand et de la standardisation de ses fiches produits.

Aujourd’hui GetVega est similaire à un bloc-notes : les données recueillies sont du texte brut dont la présentation diffèrera en fonction des sites consultés. Prenons ainsi la colonne « prix ». Le séparateur de centimes peut être un point ou une virgule, la devise « € » ou « EUR ». Il reste à travailler à la réécriture de ces données pour les rendre véritablement comparables. L’absence de fonction d’export des tableaux – sous Excel par exemple – témoigne bien du fait que ces données ne sont encore assez matures pour être pleinement analysées informatiquement.

 

Pour conclure

Le Lab a été séduit par la bêta de GetVega. Nous attendons avec impatience l’implémentation de la brique sociale du logiciel. Bien sûr, bêta oblige, le logiciel présente encore une belle marge de progression. Mais en l’état GetVega constitue déjà une vraie nouveauté, sans véritable équivalent sur le marché. Rendre les données intelligibles, leur donner du sens : telle sera sans doute la prochaine mission de l’équipe GetVega pour faire de leur produit un « must have » de la comparaison multicritères. Les réflexions de Mathieu sur un rapprochement avec un spécialiste de l’analyse sémantique vont dans ce sens.

E-marchands qui souhaitez participer à la réalisation du pilote de GetVega, n’hésitez pas à contacter Mathieu Lemaire. Mais dépéchez vous, il n’y en aura que deux ! GetVega est également en recherche de fonds auprès d’investisseurs. Avis aux business angels et aux capitaux risqueurs…

 

Article initialement publié sur lab.vente-privee.com .

  • Print Friendly and PDF

Passionné d'innovation, ex Natixis, Groupe La Poste et Lab vente-privee.com. Le Phare Digital est un blog personnel, mes opinions n'engagent bien évidemment que moi.

Suivre @fgueno sur Twitter.

Aucun commentaire publié.
Laisser un commentaire